Medi1News > Blinken souligne la centralité des Nations-Unies pour relever les multiples défis mondiaux

1


Blinken souligne la centralité des Nations-Unies pour relever les multiples défis mondiaux

Lors d’une “visite virtuelle” lundi au siège de l’ONU à New York, le chef de la diplomatie américaine, Anthonie Blinken, a insisté sur la centralité des Nations-Unies pour relever les multiples défis que connait actuellement le monde, de la pandémie de Covid-19 à la crise climatique, en passant par les perturbations provoquées par les technologies émergentes.

“Pas un seul de ces défis ne peut être relevé par un quelconque pays seul, y compris même les Etats-Unis”, a déclaré M. Blinken à l’ouverture d’une rencontre virtuelle qu’il a tenue à cette occasion avec le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres.

“Nous devons trouver des moyens de coopérer, de coordonner, de résoudre les problèmes ensemble. Et bien sûr, les Nations-Unies sont le lieu où les pays se réunissent pour travailler ensemble pour la résolution des défis communs”, a dit le Secrétaire d’Etat américain, qui a présidé plus tôt dans la journée une réunion ministérielle au niveau du Conseil de sécurité consacrée à la situation humanitaire en Syrie.

M. Blinken a aussi réitéré l’attachement de l’administration Biden au multilatéralisme, soulignant que la nouvelle administration a mis cet engagement en pratique dès le premier jour de son mandat, à travers notamment la réintégration de l’Accord de Paris sur le climat, le réengagement de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Conseil des droits de l’homme de l’ONU.

De son côté, le chef de l’ONU a tenu à saluer les nombreuses initiatives que la nouvelle administration américaine a déjà prises pour soutenir les réponses multilatérales aux défis mondiaux et pour renforcer la coopération entre les Etats-Unis et les Nations-Unies.

“Pour n’en citer que trois : le fait de rejoindre l’Accord de Paris sur le changement climatique envoie un message d’espoir au monde. Le réengagement de l’OMS est un signe important de solidarité avec la réponse mondiale à la pandémie de Covid-19. Et le réengagement du Conseil des droits de l’homme amplifiera la voix cruciale des Etats-Unis sur les questions de droits de l’homme les plus urgentes”, a estimé M. Guterres.

La coopération entre l’ONU et les Etats-Unis reste “essentielle pour notre travail commun”, a-t-il dit, soulignant que l’engagement et la contribution américaines sont aussi “essentiels pour résoudre les nombreux défis mondiaux graves auxquels nous sommes confrontés, à commencer par le Covid-19”.





المصدر

التعليقات مغلقة.